JEGUN LE BONHEUR DANS LE GERS AU COEUR DE LA BASTIDE JEGUN LE BONHEUR DANS LE GERS

HISTORIQUE & MONUMENTSLA COLLEGIALE

 

MAISON A ENCORBELLEMENTS DU XVeme

 

Une bastide pleine de charme...

Nombre de demeures anciennes sont là pour témoigner de la puissance et de la richesse du bourg. Ainsi, dans la "Grand Rue" on peut  admirer une belle maison à encorbellements du début du XVéme siècle ; un peu plus loin un Hôtel Particulier du XVIéme, où, dit-on, Henri IV aurait séjourné avec sa future belle mère, Catherine de Médicis ...

 

HOTEL PARTICULIER DU XVIeme

En 1869, on comptait près de 2000 habitants dans la commune (soit 2 fois plus qu'aujourd'hui) !

A cette époque, Jégun tirait sa richesse du vin et de la fabrication de l'Armagnac qui partait alors aux Amériques. La précieuse Eau de Vie était embarquée sur la Garonne au port d'Auvillar et voyageait jusqu'à Bordeaux sur des bateaux à fond plat. L'étymologie celtique du nom de la Cité, "ju" (arbre) et "guen" (vin), et le cep de vigne figurant sur le blason de la ville montrent l'importance qu'a pu avoir "l'or rouge" pour la vie économique. Aujourd'hui, la grande foire aux vins annuelle rappelle ce temps passé.

EN FLANANT DANS LA BASTIDE

ACCUEIL